fbpx

mai 26

Rien ne peut être accompli sauf petit à petit

0  commentaires

Rien ne peut être accompli sauf petit à petit – Charles Baudelaire (1821-1867).

Vous êtes vous déjà demandé quel est la recette « miracle » des personnes qui atteignent leurs objectifs, même si ces derniers demandent des mois d’efforts?

Charles Baudelaire nous donne une des clés nous permettant de les réaliser. Il aborde dans cette citation le principe des petits pas. Cela nous prouve qu’un des grands principes du développement personnel ne pas nouveau.

Sortir de sa zone de confort

Nous avons tous une certaine forme d’impatience face à un objectif ou un défi que nous nous lançons à nous-même, nous voulons des résultats le plus vite possible. Or cela n’est pas toujours possible. Si nous voulons perdre du poids, apprendre une nouvelle langue, développer une entreprise, peu importe les exemples, il faut parfois des semaines, des mois, voire même des années avant d’atteindre l’objectif que nous souhaitons atteindre.

L’Homme a pourtant beaucoup de difficultés à inscrire le changement sur la durée. Il préfère généralement rester dans une certaine zone de confort. Cette dernière nous est fort utile dans notre quotidien. Elle nous permet de vivre sur nos acquis, nos connaissances et d’agir sans nous poser trop de question. Elle nous apporte une certaine sérénité et un sentiment de sécurité. Marcel Proust disait « Le plaisir de l’habitude est souvent plus doux encore que celui de la nouveauté ». 

Lorsque nous souhaitons atteindre un objectif qui demande un effort sur une certaine durée, nous sommes confrontés à cette ambivalence entre ce que nous désirons et nos habitudes de vies qui nous réconfortent.

Avoir un plan, une route à suivre

Avoir une zone de confort n’est en rien négatif, mais vous l’aurez compris, néanmoins elle nous limite ou nous empêche parfois de progresser.

Quel que soit l’objectif que nous fixons, il est préférable pour l’atteindre d’établir un plan de route. Or nous ne le faisons que trop rarement. Pourtant, lorsque nous faisons un voyage, nous étudions auparavant le meilleur itinéraire possible en fonction du temps que nous avons à disposition ou des points d’intérêt que nous voulons visiter.

Pourquoi n’en ferions-nous pas de même pour nos projets personnels ? Nous pourrions ainsi suivre notre plan étape après étape jusqu’à l’objectif final.

Nous restons généralement focalisé sur le but à atteindre, or ce dernier peut être encore très loin de nous. Est-ce que la finalité est motivante ? Bien entendu, nous n’entreprendrions rien autrement. Par contre, la savoir si loin de nous est pour beaucoup une source de démotivation, voire même nous empêche de démarrer.

Progresser pas à pas

Comme pour un voyage, tracez, même grossièrement, les étapes que vous devrez ou pourriez réaliser. Décomposez vos objectifs en petites étapes. Elles seront plus facilement atteignables et ne vous demanderont pas un effort surhumain. Si ces mini-objectifs sont encore trop difficiles, décomposez-les ou diminuez-les.

J’aime souvent donner l’exemple de la course à pieds. Si vous demandez à une personne qui ne fait pas de sport de courir un marathon, la probabilité qu’elle n’y arrive pas tout de suite est importante. Par contre, si cette personne s’entraine régulièrement étape après étape, il est fort probable qu’elle puisse le faire.

Ainsi, au début, elle fera peut-être tous les jours 2 kilomètres, puis 3, puis 5, jusqu’aux 42,195 kilomètre du marathon. Cela prendra très certainement des mois, voire plus à cette personne. Néanmoins, à force de persévérance et de détermination, elle y arrivera.

Pour le faire, elle ne regardera pas les 42 kilomètres du marathon comme objectif, mais arriver à courir facilement 2 kilomètres, puis 3… Chaque nouveau kilomètre supplémentaire sera un nouvel objectif en soi.

Des mini victoires

Chaque étape franchie sera pour vous une mini victoire. Prenez en conscience, imprégnez-vous en. Cela ne fera qu’augmenter votre motivation. Vous allez vous rendre compte que vous êtes capables d’atteindre des objectifs, que vous allez dans la direction souhaitée.

Même si vous avez une grosse journée, trouvez le moyen de faire au moins un pas chaque jour, peu importe que cela vous prenne une ou deux minutes pour le faire, mais faites-le. Atteindre un objectif demande de la détermination, mais aussi de la régularité. Je dis souvent qu’il vaut mieux faire un pas tous les jours, que 20 et ne plus rien faire durant un mois. Il sera en effet beaucoup plus difficile de « relancer la machine » si nous interrompons le processus en court.

Pour utiliser ce principe au quotidien, je peux vous assurer que cela fonctionne. Essayez de faire des petits pas, vous serez agréablement surpris et surtout, vous serez fiers de vous.

Si vous connaissez des personnes qui peinent à réaliser ou atteindre leurs projets, partagez cet article ou proposez-leur de tenter d’avancer étape après étape. Elles ne pourront que vous en être reconnaissantes.

A propos de l'auteur

Charles-Emmanuel Deppierraz

Convaincu que la connaissance de soi représente un pillier essentiel dans un monde où tout s'accélère et en profonde mutation.Père de quatre enfants, dirigeant d'entreprise et coach, je souhaite à travers la révolution est en vous, offrir à qui le souhaite, des outils et des stratégies permettant de se développer et aborder la vie dans les meilleures conditions possibles.Convaincu que nous avons en chacun de nous le potentiel de changer nos vies, j'espère que vous trouverez à travers ce site l'inspiration et la motivation pour y parvenir.

Vous pourriez également aimer :

Comme une publicité pour Coca-Cola

Je n’ai pas le temps

Trouver son IKIGAÏ et donner du sens à sa vie

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous aux e-mails privés de la révolution est en vous

>