fbpx

novembre 29

Loi de Pareto: comment l’utiliser dans nos vies professionnelles et personnelles

3  commentaires

Très connue en économie, la loi de Pareto est depuis de nombreuses années utilisées dans de nombreux autres domaines, y compris pour améliorer non seulement notre productivité, mais également notre vie personnelle. De plus en plus de personnes parlent du principe de Pareto, mais généralement, on l’appelle la loi des 20/80 ou des 80/20 (ce qui revient au même), manière plus parlante et imagée des principes qui régissent cette loi.

Alors qu’est-ce donc que cette loi et comment s’applique-t-elle ? Nous allons voir qu’elle peut s’appliquer tant dans notre vie professionnelle que personnelle. Elle peut également être très utile lors que l’on souhaite s’attaquer à des problèmes de procrastination.

Qu’est-ce que la loi des 80/20 ?

Nous devons cette loi à l’économiste italien Vilfredo Pareto qui à la fin du 19ème siècle fit la constatation suivante : 80% des richesses du monde étaient détenues par 20% des pays et que la même répartition se retrouvait au sein des dits pays. En clair, 80% des richesses étaient en mains de 20% de la population. Plus qu’une loi, il s’agit en fait d’un principe empirique que l’on retrouve dans de très nombreux domaines à quelques pour cent près. On pourrait ainsi résumer la loi des 80/20 en disant qu’environ 80% de ce que nous produisons proviennent d’environ 20% de nos efforts ou actions.

Cela vous semble encore abstrait ? Je vous comprends, mais rassurez-vous, vous allez comprendre d’ici quelques instants en quoi la loi de Pareto peut vous être utile.

Prenons l’exemple d’une entreprise. Il est courant de constater que 80% de son chiffre d’affaires provient de seulement 20% de ses clients. De même, il est fréquent de constater que 80% des problèmes rencontrés par cette entreprise proviennent également de 20% de ses clients (pas nécessairement les mêmes qui génèrent le plus de chiffre d’affaires).

En partant du même principe, nous pouvons partir du postulat que 80% de notre bonheur proviennent d’un nombre limité d’activités ou de personnes que nous fréquentons.

Le principe de Pareto dans la vie professionnelle

Avant de réellement exploiter les bénéfices de la loi de Pareto, il est nécessaire de prendre un peu de recul et faire quelques analyses. La première qui viendra à tout chef d’entreprise sera de classer tous ses clients en fonction du chiffre d’affaires obtenu. En faisant cela, il a de fortes chances de découvrir que beaucoup de temps et d’efforts sont perdus à s’occuper de clients peu rentables et surtout, qu’il est essentiel de prendre grand soin d’autres clients hautement rentables. Les fameux 20%.

Chose intéressante, si le nombre de clients est encore trop important, il est encore possible de prendre ces 20% et s’apercevoir que 80% du chiffre d’affaires de ces derniers proviennent à nouveau de seulement 20% d’entre eux. On obtient ainsi une segmentation de plus en plus fine de sa clientèle.

Une telle analyse est donc extrêmement utile afin de déterminer les actions et les efforts à faire pour ne pas se disperser. Cela ne veut bien entendu pas dire que l’on doit totalement délaisser tous les autres clients, mais que les efforts, les suivis ne seront pas les mêmes. Par projection, il est également possible de déterminer certains points communs entre ces différents clients et cibler ensuite de nouveaux clients qui possèdent le même profil.

Aller plus loin en utilisant la loi de Pareto

Faire une analyse selon le principe de Pareto ne s’arrête pas au seul chiffre d’affaires. En effet, il est possible également de la faire sur d’autres activités de l’entreprise. Prenons l’exemple de la communication. Entre la publicité traditionnelle, sur les réseaux sociaux, les emails clients, les manifestations, les invitations ou autres, quelles sont les actions qui rapportent le plus en fonction des investissements et du temps consacré. Vous allez peut-être réaliser que vous passez beaucoup de temps à communiquer par un canal qui ne vous rapporte rien ou très peu de revenus. C’est la constatation faite récemment l’un de mes amis par rapport à sa communication sur Instagram. Il y passait beaucoup de temps pour générer moins de 2% de son chiffre d’affaires. Autant dire qu’il a décidé de revoir sa stratégie de communication sur ce canal-là.

Faire ces différentes constatations permet de mettre des priorités, de se concentrer sur ce qui est le plus rentable. Cela permet également de déléguer certaines tâches chronophages, mais également de ne plus ou moins travailler avec par exemple les clients « à problèmes » et non rentables.

Combien d’entrepreneurs, combien d’entreprises font réellement une analyse en se basant sur la loi des 80/20 ? Objectivement, je n’en ai pas la réponse, mais dans ma vie professionnelle, je n’en ai pas rencontré beaucoup qui le faisant réellement, quitte à perdre beaucoup de temps et de ressources inutilement.

Pourtant, faire ce type d’analyses permet d’augmenter la productivité de toute entreprise en ciblant le plus précisément les actions à entreprendre et sans recourir à une pression excessive sur les collaborateurs pour qu’ils travaillent plus efficacement. Cela permet de prendre des décisions stratégiques importantes pour faire évoluer son entreprise, qu’elle soit petite ou grande.

La loi des 80/20 dans sa vie personnelle

Vous qui me lisez n’avez pas forcément une entreprise ou ne voyez pas l’intérêt d’appliquer ce principe dans votre vie professionnelle. J’ai alors une bonne nouvelle pour vous. En effet, la loi des 80/20 s’applique également dans votre vie personnelle.

Cela pourrait sembler un peu extrémiste, mais oui, en faisant une analyse par exemple de vos activités ou de vos relations, vous serez très certainement surpris de découvrir que 20% de vos activités vous donnent le plus de satisfaction personnelle. De même, il y a fort à parier que 20% des personnes que vous fréquentez ou côtoyez génèrent des problèmes ou des tensions.

Appliquer cette méthode, même si elle peut sembler un peu radicale, permet avant tout d’avoir une vision d’ensemble plus précise de sa vie personnelle. D’identifier les activités, les relations qui nous procurent réellement du bien et…les autres.

Mais comment faire sans se baser sur des données chiffrées comme celle de notre vie professionnelle ? En effet, cela semble plus compliqué et abstrait de quantifier nos activités et nos relations.

Pour le faire, vous pourriez prendre par exemple la liste de vos contacts dans votre téléphone portable et d’extraire une liste des personnes que vous côtoyez souvent. Vous pouvez ajouter encore par exemple vos collègues ou d’autres personnes qui vous viennent à l’esprit.

Ensuite, demandez-vous qui parmi ces personnes vous apporte le plus de joie, qui vous inspire, vous motive, vous aide à évoluer positivement. Vous pourriez par exemple leur attribuer une note de 1 à 10. En faisant ainsi, il vous sera ensuite facile de hiérarchiser votre liste.

Les activités qui comptent le plus

Pour ce qui concerne vos activités, faites la liste de tout ce que vous faites quotidiennement durant par exemple une semaine. Ensuite, demandez-vous quelles sont, parmi toutes ces activités, celles qui vous apportent le plus de satisfaction, de joie. Celles qui vous font le plus vibrer. À nouveau, notez-le et vous obtiendrez une hiérarchie qui vous permettra ensuite de cibler plus précisément ce qui vous porte, qui vous rend heureux.

Vous pouvez également ajouter à votre liste les actions ou les activités faites ces derniers mois et qui ont le plus contribué à vous faire progresser, à grandir. En fait, il n’y a pas de limites pour explorer les différents pans de votre vie et voir ainsi, ce qui vous est le plus bénéfique et à l’opposée, ce qui vous freine, vous pénalise le plus dans votre vie personnelle.

S’attaquer à la procrastination avec la loi de Pareto

Nous venons de voir qu’il est possible d’identifier les activités professionnelles ou personnelles qui sont les plus importantes pour nous. Il est également d’identifier les sources de distraction ou de procrastination les plus importantes en appliquant le même principe.

Pour cela, on peut par exemple se rendre dans son téléphone portable et consulter le temps passer sur les différentes applications et en extraire une liste. On peut encore y ajouter le temps passé à répondre à des mails, des séances, des conversations avec des collègues ou que sais-je encore.

Il faudra ensuite se pencher sur les éléments qui représentent le 80% et voir comment diminuer leurs impacts ou leur répartition sur nos journées.

Article connexe: comment arrêter de procrastiner, 7 astuces pour ne plus reporter à demain

Une aide décisionnelle

Je vous l’accorde, tout cela n’est pas très glamour, en tout cas pour ce qui concerne notre vie personnelle. Cependant, utiliser la loi de Pareto peut nous aider à faire des choix. Cela peut nous permettre d’identifier les choses sur lesquelles nous devons nous concentrer, ce qui est le plus bénéfique pour nous et notre épanouissement.

Cela permet également de mettre en lumière les activités ou les relations qui ne nous apportent rien ou pas grand-chose. Libre ensuite à chacun de s’en écarter, de limiter leur impact.

Pour finir, cela nous permet de réduire les effets de la procrastination dans notre quotidien et de ce fait, pouvoir se concentrer sur ce qui a réellement de l'importance pour nous.

Je vous invite à présent à partager cet article avec vos proches au moyen des icônes prévues à cet effet. Je serai également heureux de découvrir vos commentaires et savoir si vous utilisez déjà la loi des 80/20 dans votre vie professionnelle ou personnelle. 

Article connexe : comment faire le bon choix

Vous avez envie d’aller plus loin, de trouver plus de temps pour vous et faire enfin ce qui compte pour vous ? Alors, osez et passez à l’action !!!

Ayant été moi-même victime de procrastination pendant de nombreuses années, j’ai pris conscience que pour changer ma vie, je devais m’attaquer à mon problème de procrastination, ne plus avoir d’angoisse et d’insomnies lorsque j’allais me coucher et pensais à tous ce que je devais faire et n’avais pas fait.

J’ai également appris à me mettre des priorités qui me permettent aujourd’hui de faire ce qui compte vraiment pour moi.

Tout cela, je le partage dans ma formation j’arrête de procrastiner.

Cliquez ici pour découvrir cette formation qui pourrait être la première étape d’une nouvelle vie où vous ne repoussez plus à demain (ou jamais) ce qui compte pour vous.

A propos de l'auteur

Charles-Emmanuel Deppierraz

Convaincu que la connaissance de soi représente un pillier essentiel dans un monde où tout s'accélère et en profonde mutation.Père de quatre enfants, dirigeant d'entreprise et coach, je souhaite à travers la révolution est en vous, offrir à qui le souhaite, des outils et des stratégies permettant de se développer et aborder la vie dans les meilleures conditions possibles.Convaincu que nous avons en chacun de nous le potentiel de changer nos vies, j'espère que vous trouverez à travers ce site l'inspiration et la motivation pour y parvenir.

Vous pourriez également aimer :

Comme une publicité pour Coca-Cola

Je n’ai pas le temps

Trouver son IKIGAÏ et donner du sens à sa vie

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Inscrivez-vous aux e-mails privés de la révolution est en vous

    >