fbpx

mai 28

Je n’ai pas le temps

0  commentaires

Je ne sais pas si cela vous est déjà arrivé, mais moi, il m’est souvent arrivé de vouloir faire quelque chose et pour finir, ne rien faire.

Je me disais que je le ferai plus tard ou qu’avec toutes mes obligations je n’avais tout simplement pas le temps de le faire.

C’est vrai, entre mon travail, mes quatre enfants, ma vie affective, mes amis, je ne voyais pas comment je pouvais encore ajouter quelque chose de plus, même si cela me semblait important.

Je serais presque prêt à parier, que vous aussi vous avez déjà eu ce genre de raisonnement.

Soyons honnêtes, nous sommes tous pareils, en tout cas de temps en temps.

Mais si l’on pousse l’honnêteté un peu plus loin, on se rend compte que très souvent, ce ne sont que des excuses. Des excuses que nous donnons aux autres, mais surtout nous nous disons à nous-mêmes.

À force de nous les répéter, nous les prenons comme vérité, elles deviennent en définitive des croyances limitantes qui nous permettent de mon nous sentir coupable ou d’être moins frustré par rapport à tout ce que nous souhaiterions faire et que nous ne faisons pas.

Mon propos n’est pas là pour que vous culpabilisiez, comme je l’ai dit il y a quelques instants, nous sommes tous pareils.

Peut-être que vous vous dites que j’exagère. Bien entendu, vos journées sont chargées, bien entendu vous avez de nombreuses obligations. Cependant, si l’on est intègre avec soi-même, il y a de fortes chances que vous aussi vous acceptiez l’idée qu’en définitive, nous nous trouvons des excuses qui nous empêchent de passer à l’action, même que nous sommes très forts pour en trouver et faisons même preuve d’une grande créativité.

Je n'ai pas le temps

Aujourd’hui, j’ai choisi de parler du temps ou plus précisément du temps que nous n’avons pas.

Dire ou se dire que l’on n’a pas le temps pour faire ceci ou cela est sans aucun doute l’excuse la plus courante.

Combien de fois avez-vous entendu une personne vous dire qu’elle n’a pas le temps ? Peut-être même que vous l’utilisez régulièrement lorsque l’on vous demande quelque chose ou lorsque vous avez le sentiment de ne pas faire les choses que vous devriez.

Combien de projets, combien de rêves n’ont pas abouti par manque de temps ?

Il est bien entendu impossible de répondre à cette question, mais ils se comptent en milliards, car nous avons tous, un jour ou l’autre, dit et penser que nous n’avions pas le temps avant de renoncer.

Nous avons tous 24 heures à disposition, et ce, tous les jours. Alors, comment se fait-il que certains arrivent à réaliser des choses que d’autres ne peuvent faute de temps ?

Bien entendu, nous avons tous des obligations plus ou moins nombreuses, comme nous avons tous des journées plus ou moins chargées. Cependant, est-ce la seule explication ?

Se dire que l’on n’a pas le temps est sans aucun doute la première entrave à la réalisation de nos rêves, de nos objectifs, qu’ils soient professionnels ou personnels. Pire, cela représente peut-être la pire excuse qui risque de nous faire passer à côté des choses les plus importantes pour nous.

Si vous le sentiment de n’avoir pas le temps de faire ou réaliser ce qui compte pour vous, voici ce que je vous propose de faire.

Recherchez vos activités non productives

Pendant une semaine, vous allez noter toutes vos activités « non productives » sur une feuille de papier, mais également le temps que vous leur consacrez. Il va de soi que ce sera à vous de déterminer ce qui est ou non une activité « non productive ». Le plus important sera d’être le plus honnête et intègre avec vous-même en faisant cette liste.

Vous n’avez aucune idée de ce que pourraient être ces fameuses activités ? Sans jugement ni à priori de ma part, voici quelques exemples. Libre à vous de les reprendre ensuite.

Regarder la télévision (hormis les émissions (vraiment) enrichissantes et les bons films.

Aller sur les réseaux sociaux et passés d’un profil, d’un post à l’autre sans réel but ni recherche de quelque chose de spécifique.

Regarder des vidéos sur YouTube en passant à la suivante, puis à la suivante au gré des propositions faites par l’algorithme.

Faire des jeux sur son ordinateur ou sur son téléphone portable

Contrôler 40 fois par jour ses e-mails, son compte Facebook ou Instagram pour voir les commentaires ou les messages que l’on a reçus ou tout simplement surfer sans but ni autre besoin que de se divertir.

En clair, toutes les activités que vous faites au court la journée en mode automatique, que vous faites par réflexe ou par ennui. Je n’ai donné que des exemples numériques, mais il est bien possible que vous ayez d’autres habitudes, d’autres automatismes dans votre vie quotidienne.

Néanmoins, je n'ai pas donné ces exemples par hasard. Selon Mediamétrie, nous passons en moyenne 3h30 par jour devant la télévision et 1h37 sur nos téléphones ou ordinateurs. Je ne dis pas cela pour fausser votre analyse.

Combien d'heures "perdues" ?

À la fin de la semaine, reprenez toutes vos notes et calculez le temps que vous avez consacré au cours des 7 derniers jours à ces diverses activités. Combien de 2 minutes par-ci et de 5 minutes par-là font à la fin de la semaine ?

En clair, combien de temps avez-vous perdu (selon votre propre critère) durant une semaine entière ?

N’y voyez aucun jugement de ma part, car nous sommes tous pareils, moi y compris, mais cela représentera très certainement plusieurs heures par jour ou en tout cas par semaine.

Si c’est votre cas, ne pensez-vous pas qu’une partie de ce temps ne pourrait pas être consacré à des occupations pour lesquelles vous dites ne pas avoir de temps ?

Je dis bien une partie, car il n’y a pas de mal à se distraire, à se changer les idée.

Imaginons que vous ne preniez que 10 minutes par jour sur vos occupations non productives, à la fin de la semaine cela représentera déjà plus d’une heure consacrée à quelque chose d’important et au bout d’une année, plus de deux jours entiers.

Pensez-vous qu’il soit réellement impossible de trouver ces dix minutes ?

Votre liste personnelle vous donnera très certainement la réponse à cette question.

Pensez-vous que ce qui vous tient à cœur en sera toujours au même point si vous passez 2 jours entier à avancer ?

Nous avons tous du temps

Nous avons tous du temps, mais notre perception et l’usage que nous en faisons ne sont pas les mêmes d’une personne à l’autre. Pourtant, nous avons tous les mêmes 24 heures à disposition.

Alors combien d’heures par semaine ou par jour, pourriez-vous consacrer à des choses que vous repoussez depuis longtemps faute de temps et enfin passer à l’action ?

J’espère que cette vidéo vous aura donné de nouvelles pistes pour ne plus vous dire que vous n’avez pas le temps pour ceci ou pour cela, car croyez-moi, du temps, nous en avons. Peut-être pas des heures tous les jours, mais des minutes, des dizaines de minutes, nous en avons tous.

N’oubliez de mettre un like si cette vidéo vous a plu, laissez un commentaire, partagez-la et surtout n’oubliez pas de vous abonner.

Si vous souhaitez encore plus de contenus et d’astuces, j’en partage tous les jours par e-mail, il suffit pour cela de vous abonner en cliquant sur le lien ci-dessous.

Moi, je vous dis à très bientôt et d’ici là, prenez bien soin de vous.

A propos de l'auteur

Charles-Emmanuel Deppierraz

Convaincu que la connaissance de soi représente un pillier essentiel dans un monde où tout s'accélère et en profonde mutation.Père de quatre enfants, dirigeant d'entreprise et coach, je souhaite à travers la révolution est en vous, offrir à qui le souhaite, des outils et des stratégies permettant de se développer et aborder la vie dans les meilleures conditions possibles.Convaincu que nous avons en chacun de nous le potentiel de changer nos vies, j'espère que vous trouverez à travers ce site l'inspiration et la motivation pour y parvenir.

Vous pourriez également aimer :

Comme une publicité pour Coca-Cola

Trouver son IKIGAÏ et donner du sens à sa vie

Déterminez votre AMQ

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous aux e-mails privés de la révolution est en vous

>